Le rachat de l’assurance vie en 2020

Assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie est très convoité par les français. Effectivement, cela est dû à la sécurité financière qu’il présente mais aussi aux avantages fiscaux que propose ce dernier. Mais alors que se passe-t-il lors du rachat de ce contrat ? 

Quels sont les atouts de l'assurance vie en cas de rachat ?

Lors de la période d’épargne, les plus-values réalisées pendant les arbitrages sont exonérées d’impôts et de prélèvements sociaux. Toutefois, si l’assuré souhaite effectuer un retrait, un impôt s’applique uniquement sur la quote-part de la plus-value comprise dans le retrait. Enfin, en cas de décès, le montant du capital investi est transmis aux bénéficiaires désignés par l’assuré et cela sans droit, ni frais de succession.

Que se passe-t-il en cas de rachat de l'assurance vie ?

  • Si le contrat a plus de 8 ans : abattement fiscal de 4 600€ (et de 9 200€ pour les couples) sur les intérêts retirés. Aussi, si l’assuré souhaite retirer une part de son capital, alors celui-ci n’est pas fiscalisé.
  • Si le contrat a moins de 8 ans : intérêts taxés au titre de l’impôt sur le revenu (en y ajoutant les prélèvements sociaux), ou au titre d’un prélèvement forfaitaire où le montant dépendra de l’âge du contrat et de la date où les primes ont été versées.

Enfin, en cas de problème majeur, l’assuré a la possibilité de récupérer l’épargne placée dans son contrat d’assurance-vie, tout en étant exonéré d’impôt. 

 Attention, cela ne peut être valable seulement si l’assuré se retrouve dans l’une des situations suivantes :

  •  Invalidité (2ème et 3ème catégorie fixé par la Sécurité Sociale),
  • Mise à la retraite anticipée,
  • Liquidation judiciaire entrainant une cessation d’activité, 
  • Licenciement

Découvrez-en davantage...

Assurance Santé
Non classé

Nouvelles prestations maladie des professions libérales

Le 12 juin 2021 un nouveau décret a été mis en place afin d’instaurer de nouvelles modalités concernant les prestations maladie liées aux professions libérales.  Vous trouverez ci-dessous les nouvelles modalités …  Les indemnités journalières de l’UNAPL : Ces modalités sont entrées en vigueur à partir du 1er juillet 2021 pour toutes les professions libérales

Lire plus »
Retraite
Retraite

La retraite des professions libérales réglementées

Les travailleurs du secteur libéral doivent cotiser auprès de leurs caisses de retraite. Ainsi, toutes les professions libérales cotisent à la CNAVPL (caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales) mais dépendent toutefois de leurs caisses complémentaires.  La retraite de base : Elle se base sur 3 paramètres : nombre de points cumulés ; La valeur

Lire plus »
PARTAGEZ !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire